La Basilique Notre-Dame

La plus vieille église de la ville

L’église d’origine érigée sur le site, dans la première moitié du XIIIe siècle, fait de la Basilique de Notre-Dame de Fribourg le plus ancien sanctuaire de la ville. Au travers des siècles, de nombreux agrandissements, transformations et restaurations ont eu lieu, tendant périodiquement à adapter l’édifice aux besoins et mode de l’époque.
La dernière transformation radicale est intervenue entre 1785 et 1787. Elle consista en l’adaptation d’un péristyle toscan à l’avant de sa façade occidentale ainsi qu’en l’aménagement de l’intérieur de l’édifice dans le style Louis XVI. Cette modernité néo-classique assura la pérennité à ce monument dont la conservation était contestée.

Une église au service des âmes et des corps

L’église a longtemps appartenu à l’Hôpital des Bourgeois, cet établissement se trouvant jusqu’en 1683 dans le quartier du Bourg. Plusieurs congrégations de laïcs y ont été fondées et des corporations d’artisans y avaient leurs autels.
En 1884, la propriété de l’église fut transférée à l’Évêché du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg. Elle fut ensuite élevée au rang de Basilique Mineure par le Pape Pie XI en l’an 1932. Donnée par l’Évêché à la Fondation actuelle en 1968, l’état de vétusté du clocher préoccupe le Conseil de Fondation qui décide en 1970 sa restauration. À cette occasion, il est décidé de remplacer le bulbe datant de 1842 par une nouvelle flèche s’inspirant de la forme originelle attestée sur le célèbre plan de la ville de Fribourg de Martin Martini.

La restauration récente

La dernière restauration débute en 1991 et se termine en 2011. Rendue nécessaire par l’état alarmant du bâtiment, elle donne une nouvelle jeunesse à ce vénérable édifice.
En septembre 2012, Mgr Morerod, évêque du diocèse, confie à la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre la charge pastorale de la Basilique.